Réunion du 20 Mai

Après réunion du collège, suite à une question judicieusement posé par Christian, GYX, sur le report ou non, de la réunion mensuelle au  radio club à St MARCEL, le dimanche de Pentecôte, il a été décidé de la reporter au 27 Mai, jour de la fête des mères.

Rendez-vous donc Dimanche 27 Mai au radio club à 9h30.

Radio Activement votre.

merci EEQ pour le message pour Mai au lieu d’Avril…

Publicités
Publié dans Brèves, RadioClub, Réunion mensuelles | Laisser un commentaire

Envois des QSL

Les prochains envois  du REF sont prévus pour la semaine 21 avec  le tri d’Avril et de Mai.

73 à Tous!- le QSL Manager.

Publié dans Non Classées | Laisser un commentaire

AG 2019

L’Assemblée générale du mois de mars 2019 aura lieu le Dimanche 3 mars à 9h30 suite à l’absence de plusieurs membres du bureau le 10 et 17.

Vous serez rappelés, en temps et en heure, pour ce changement de date.

Radio Activement votre.

73 / 88

Publié dans RadioClub, Réunion mensuelles | Laisser un commentaire

FRU20

dstarlogoBonsoir à tous,

En attendant le retour du DMR, je viens de faire un saut à St-Romain pour tester une configuration bimode Analogique/Dstar sur FRU20 qui devrait être opérationnelle dès maintenant :

Fréquences : fru20 donc 433.100 -1.6 bien sûr,

accés analogique :

ctcss 67hz en tx, et en rx pour ne pas entendre les trames dstar s’il y a du trafic dans ce mode,

accès dstar :

F1ZEU B

F1ZEU G

par défaut, la voix dstar est sur un reflecteur inutilisé (dcs033z) de sorte qu’il n’y aura du trafic qu’à la demande de l’utilisateur local , qui par les commandes habituelles se connectera au reflecteur de son choix,

le relais se reconnecte automatiquement sur le dcs033z ( donc le dstar redevient muet) au bout de 10 mn d’absence de trafic dans ce mode, pour le cas où l’utilisateur oublierait de déconnecter le réflecteur qu’il vient d’utiliser,

mais la priorité est normalement à l’entrée analogique,

une balise cw se manifeste toutes les 30 mn,

Il s’agit de vérifier « en situation » la cohabitation d’un trafic analogique peu dense, avec le mode DStar (qui reste le plus déployé) sur un même système radioélectrique.

Un tel système pourrait être implanté plus au sud pour étendre la couverture actuelle (je pense toujours au Rachas 🙂 , plus proche que Ste Marguerite pour intervenir au cas de besoin).

Cette chose pourrait même gérer un « noeud » Yaesu Fusion C4FM, – un vrai, pas un Ysf – dans les mêmes conditions, mais là, ça ferait peut-être beaucoup pour le même « tuyau » !

L’analogique et le dmr, je n’ai pas ce qu’il faut sous le coude pour essayer ça ( des relais pro le font evidemment).

Merci de vos retours.

Système :

Relais yaesu dr-1x + contrôleur et interface modem externes : interface UDRC de NW Digital Radio sur Raspberry PI2

J’essaierai de monter aussi ces prochaines semaine un « noeud » d’accès au Réseau des relais analogiques RRF monté par F5NLG…tant que c’est encore « toléré » …

Je vous rappelle en effet que si le projet de reglementation sort en l’état, l’interconnexion des relais par internet sera assortie de conditions (identifiant, gestion journal de bord, non mofification du matériel radioélectrique connecté) que seuls les reseaux « commerciaux » remplissent actuellement, ce qui est un comble !

En attendant hamnet, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a…

73

Eric

F6FLQ

Publié dans Brèves, RELAIS, RU20 | Tagué | 1 commentaire

Trouvé sur le Web

En cherchant sur le web, on peut trouver un concept américain d’archivage de journaux disponibles, sous différents formats: ARCHIVE.ORG

En fouillant un petit peut, avec comme critères « ham radio », on y trouve plein de journeaux francais comme

  • ham-mag,
  • megahertz-magazine,
  • radioamateur-magazine…

A voir sur ce lien: https://archive.org/search.php?

Merci F1GYX pour l’information

Publié dans Brèves, WEB | 1 commentaire

Des changements sur le site

Bonjour,

J’ai apporté quelques modifications pour le site:
nous avons le nom de domaine arad26.fr qui redirige sur l’existant
Pour contacter les membres du bureau, vous avez maintenant:

Si vous êtes membre, si vous le désirez, une redirection sous la forme f9xxx@arad26.fr est disponible sur simple demande.
Des re-directions sous la forme xxx.arad26.fr le sont aussi après acceptation du bureau

Vous pouvez aussi devenir rédacteur sur ce site.
Si vous souhaitez participer à la rédaction d’articles contactez nous.

Radio Activement votre.

Publié dans annonce, RadioClub, WEB | Laisser un commentaire

L’ARAD26 sur FRANCE BLEU DROME ARDECHE

Ce matin nous avons eu la joie de pouvoir entendre le reportage de Jean Bernard CATELLA sur les ondes de la radio régionale.

Si vous n’avez peu l’entendre, il est disponible:

Radio Activement votre.

Publié dans Brèves, RadioClub | Tagué | Laisser un commentaire

Cours Python (suite)

Pour raison professionnelles les cours Python du mardi soir sont suspendus, ils devraient reprendre à la rentrée de septembre selon les disponibilités de F4FYG.

73 et à bientôt Thierry!

Publié dans Brèves, Python | Laisser un commentaire

Le monde du DX et des concours est orphelin.

F5CQ, Rafik DJANDJI, nous a quitté. Rafik était né à Alexandrie (Egypte) en 1950, avant que sa famille ne rejoigne Achrafieh, quartier chrétien bien connu de Beyrouth (Liban). Ses parents revenant en France, Rafik quitte définitivement le Liban en1963. D’un point de vue professionnel, Rafik est tout d’abord parachutiste d’Infanterie de Marine, avant de rejoindre la Cavalerie de Marine et divers Etats-Majors au fil de sa carrière.

Rafik, F6EUX, fût le premier radio-amateur que j’ai rencontré à F5KZ en 1976, le radio-club de l’ancienne école des transmissions à Agen. Il rentrait juste de Djibouti où il était FL8RD. Déjà « ronchon » ! A l’écoute du TS 510, je me souviens qu’il pestait contre un OM DL qui lançait appel DX alors qu’une station DX était à quelques kilos !

Il fût ensuite DA1HU puis FT8XA pour son premier séjour aux îles Kerguelen. C’est à ce moment qu’il obtint F5CQ. A son retour il repart pour Djibouti où il est J28EO et à son retour nos carrières se croisent à nouveau à Paris, à La Tour Maubourg, où il prépare son second séjour aux îles Kerguelen. Il terminera sa carrière à Rennes, après avoir été FM7BO, FR5CQ et enfin FH5CQ. Soit plus de 12 années à être « le DX ».

A sa retraite, Rafik s’installa en Ille et Vilaine, sur un point haut, sans voisin et à la campagne, afin de devenir « chasseur de DX » et contesteur. Ses connaissances en matière de trafic, son ouïe et sa passion lui permirent de contacter 335 contrées DXCC et d’avoir la confirmation de 334. Il faisait partie de nombreux club DX, dont le Cliperton, INDEXA, etc.

Amateur de concours, s’il fût appelé comme opérateur CW par plusieurs stations contest, il n’en fût pas moins un mono-opérateur motivé par les challenges, depuis chez lui où depuis les stations qui l’invitaient. Ainsi, il termina vice-champion du monde à l’ARRL CW, en mono-opérateur sur la bande des 80 mètres. Récidivant lors d’un Stew Perry. Ronchonnant toutefois, bien gentiment, contre LX7I qui, lui avait ôté la première place. Lors des Coupes de France ou pour TM0HQ, il mettait un point d’honneur à contacter tous les copains, sur le plus de bandes possibles.

De même pour les expéditions françaises. La semaine dernière encore, nous étions en contact au téléphone ou par SMS pour parler de 3B7A. Ensemble sur 80 m SSB, je l’ai entendu faire le QSO avec sa FD4, à force de patience. Il fallait l’entendre ensuite laisser éclater sa joie au téléphone, tel un débutant !

Nous avons encore conversé mardi dernier où il louait la qualité des opérateurs et du trafic depuis St Brandon, non sans ronchonner après les italiens « qui ne savent pas trafiquer ». Mais que fût Rafik, sans cela ? Il venait aussi de profiter du « North Dakota’s Day » pour tenter, en vain, de contacter le dernier état américain lui manquant sur 80.

Son ami F6BLP du 44, ses copains du 35 ne l’ayant pas entendu sur une bande ou une autre entre jeudi et vendredi midi et son téléphone ne décrochant pas, F4SGU m’a demandé si j’avais des nouvelles. N’ayant aucune information positive, Jean-Pierre a demandé à un OM proche du QRA de Rafik de se rendre sur place.

F5CQ a logué son dernier QSO le mercredi 18 avril à 23 heures 22 locales pour aller dormir. Il ne s’est jamais réveillé.

Tu vas nous manquer l’ancien, maintenant c’est nous qui allons ronchonner après ton départ prématuré. Je ne peux terminer sans rappeler ce que tu aimais à préciser lors de nos gastros : « et au Nom de Dieu, vive la Coloniale ». Repose en Paix.

F6FYA. F4SGU

Publié dans annonce, Brèves | Laisser un commentaire

3 Classes de licences radioamateurs en France, c’est possible !

Tout d’abord, plantons le décors
Par qui et comment sommes nous représentés ?

image_ arcep_anfr_uitLes organismes  qui régissent les radioamateurs
La CEPT (Conférence Européenne des Postes et Télécommunication) est l’organisme Européen qui gère les licences radioamateurs. A la CEPT siège l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) pour le compte du gouvernement français. Les associations de radioamateurs sont représentées par l’IARU (International Amateur Radio Union) et par l’EURAO (Organisation Européenne des Radioamateurs) à égalité de droit et de pouvoir. L’ARCEP (Autorité de régulation des Communications Electroniques et des Postes) siège à l’UIT (Union International des Télécommunications ou ITU in english)  aux côté de l’ANFR lors des CMR (Congrès Mondial de la Radio = WRC, World Radio Congress) et c’est là que sont discutés les textes de lois qui nous régissent.

Pour des raisons historiques, le REF (Réseau des Emetteurs Français) est à ce jour l’association qui représente ses adhérents (radioamateurs et écouteurs) auprès de l’ARCEP et de l’ANFR. Cette association voyant faiblir depuis des années ses effectifs, représente de moins en moins de monde et pèse finalement peu dans la balance desdécisions qui sont prises à notre image_cept_congres_2015encontre. De plus, elle ne semble pas très agressive concernant le retour à une licence novice ou à une licence à plusieurs niveaux.

Maintenant que nous avons fait le tour des organismes qui nous représentent, voilà ou nous en sommes.

Pour la CEPT, il existe actuellement 3 classes de licences

– La Classe HAREC délivrée aujourd’hui en France par la classe 2 (F4) gérée par la TR6101 et TR6102 (ne vous laissez pas impressionner par ces références, ce ne sont que de n° de textes ou de recommendations qui nous regissent).

– La Classe novice non délivrée en France mais délivrée par d’autres pays avec accord de réciprocité gérée par le texte REC0506.

– La Classe d’entrée actuellement délivrée dans aucun pays, régie par le texte ECC REP089 avec possibilité de réciprocité.

C’est ce texte qui va bientôt être étudié en commission CEPT, il va être modifié et sera accompagné d’une recommandation REC(18)AA. Dans le préambule de cette recommandation, voilà ce que l’on peut trouver.

– « Les administrations sont responsables, en accord avec l’article 25 du RR (Réglement Radioamateur) de l’UIT de vérifier les connaissances, règlementation et technique, de toutes les personnes qui opéreront une station amateur ».
Ce qui veut dire que les associations de radioamateurs ne peuvent et ne pourront pas faire passer les examens, de plus les services de l’ANFR s’opposent catégoriquement à donner délégation pour les examens aux associations.

– « Les administrations refusent catégoriquement d’octroyer des licences temporaires ». Ce souhait du REF ne se réalisera pas.

– « L’administration n’est pas concernée par l’utilisation des bandes radioamateurs en statut primaire exclusif ». Ce qui veut dire que l’on fait ce qu’on veut avec nos bandes !

Bref, il nous faut donc demander à l’administration française d’appliquer les recommandations CEPT pour pouvoir mettre en place 3 classes de licences en France comme c’est déjà le cas en Angleterre par exemple, dont la population radioamateur est en constante augmentation (16% de licenciés en plus sur les 10 dernières années).
Des associations radioamateurs comme l’URC sont en total accord avec ce préambule et le disent depuis pluieurs années maintenant.

Inutile de discuter autour d’une table ronde des associations pour dire à l’administration comment elle doit organiser les examens, cela ne servirait à rien, nous avons juste à demander tous ensemble l’application des textes de la CEPT.
Toute tentative d’action personnelle ou d’un petit groupe ne servirait à rien non plus. Seul un rassemblement de l’ensemble des associations, y compris le REF, fera avancer les choses.

Les radioamateurs dépendent de plusieurs services (Organigramme ANFR au 21-03-2017)

Direction Générale : Gilles Brégant
Direction des Conventions : Gérard Jouët
Direction du Contrôle du Spectre : Nicolas Spanjaard
Direction de la Gestion des Fréquences : Yann Maigron
Direction de la planification et des affaires internationales : Eric Fournier

L’assemblée générale du REF est pour bientôt !
Chers adhérents du REF, c’est à vous, vous qui votez en assemblée générale, d’élire vos représentantsAlors votez bien car il vous faut trouver les personnes qui iront vers une remise en cause profonde, visant à s’ouvrir sur l’extérieur, et entre autre aux autres associations radioamateurs.

Nous ne sommes plus actuellement que 13285 licenciés (au 31/12/2017) ! Ils est temps que nos associations quelqu’elles soient cessent de se faire la guerre ou de vouloir le monopole de la représentativité radioamateur, pour se regrouper et peser enfin dans la balance quand des décisions sont prisent au plus hauts niveaux.

Tous unis, il nous sera alors peut-être possible de demander à l’administration française d’appliquer les recommandations CEPT : Donc 3 classes de licences !

de F4HTZ sur leradioscope

Publié dans Brèves, RadioClub, WEB | 2 commentaires