Vous voulez tester le RESEAU RRF par le relais F1ZQJ

Voici un petit bréviaire de l’utilisateur.

(Pour mémoire, vous avez donc bien réglé votre TX en mode FM bande étroite ou « Narrow » –c’est préférable- , avec CTCSS ou « Tone » sur 123hz en émission –sans, vous pourrez toujours écouter- réception calée sur 433.075 et émission sur 431.475 (-1.6Mhz).

1 – Informations Générales sur le RRF (Réseau des répéteur Francophones)

(Ce point 1 n’est qu’un extrait du point d’information (cliquez le « i » bleu ) du « Tableau de Bord » du RRF accessible ici : http://ftp.f5nlg.ovh)

Ces informations sont à consulter régulièrement car il y a souvent des évolutions.

Mais je me suis permis quelques commentaires (renvois chiffrés entre parenthèses à des commentaires en bas de page et en italiques) à partir de ce que j’ai entendu ou lu ici ou là, qui n’engagent que moi bien sûr ! Ces quelques indications, vous les auriez apprises par vous-même ou par d’autres si vous ne les connaissiez pas déjà…)

Présentation

Vous ne trouverez ici qu’un aperçu du RRF. 

Pour toutes informations supplémentaires rendez vous sur le site de Jean Philippe F5NLG : https://f5nlg.wordpress.com

Le Réseau des Répéteurs Francophone (RRF) regroupe de nombreux points d’accès dans le monde entier (plus d’une centaine de noeuds connectés chaque jour en ce moment).

Ces points d’accès sont :

  • des relais et transpondeurs,
  • des links simplex,
  • des hotspots.

Le réseau est organisé autour d’un point central composé de plusieurs serveurs.

Il fonctionne avec le système SvxReflector + Svxlink de SM0SVX.

Salons

Le salon principal est appelé tout simplement RRF.

Il est considéré comme un « canal d’appel » où on doit favoriser les QSO courts.(1)

D’autres salons sont accessibles, en fonction du paramétrage des systèmes par leurs sysops.

Ils permettent de faire des QSO plus longs ou pour discuter de sujets qui n’intéresseraient pas forcément l’ensemble de la communauté Radio-Amateur.

Certains ont des noms privilégiant des thèmes, d’autres sont plus généraux.

Bien sûr, ce n’est pas limitatif.

Les salons sont accessibles à l’aide d’un code DTMF.(2))

Avant de changer de salon, assurez-vous qu’aucun QSO n’est en cours sur le point d’accès que vous utilisez, et que personne ne sera dérangé par le changement. Posez la question au préalable.(3)(4)(5)

Liste des salons

Nom du Salon Code DTMF Time Out Timer (TOT) Anti-bavard Observation
RRF 96# 2 min Salon principal
FON 97# 5 min Accès au French Open Network (6)
Technique 98# 5 min Discussions techniques
International 99# 5 min Discussions avec des stations étrangères Ancien salon Urgence
Bavardage 100# 5 min Discussions générales Ancien salon SSTV
Local 101# 5 min Discussions à caractère local Ancien salon CD2
Satellite 102# 5 min Ecoute des satellites Ancien code pour Echolink (maintenant 103#)

(7)

Quelques conseils d’utilisation du RRF

Ces quelques lignes s’adressent principalement aux nouveaux utilisateurs, mais les plus anciens peuvent relire ceci pour se rafraichir la mémoire !

Puisque le réseau est composé d’une centaine de points d’accès reliés via deux serveurs centraux, il convient de laisser du temps aux systèmes pour que tout fonctionne correctement.

Voici donc quelques petits trucs utiles :

  • Avant de répondre à votre correspondant, patientez environ 5 secondes pour permettre à tous les points d’accès de repasser en réception, et aussi pour permettre à d’autres OMs qui le souhaiteraient, de se signaler.
  • Lorsque vous commencez une conversation, attendez une bonne seconde après l’appui sur la pédale du micro avant de parler. Si vous commencer trop tôt les premières syllabes seront coupées.
  • Passez votre indicatif lentement et plusieurs fois avec les analogies, surtout si vous êtes loin du point d’accès et que vous rentrez difficilement sur le réseau.
  • Lorsque vous repassez le micro à une autre station, donnez toujours son indicatif. A fortiori si vous êtes plusieurs dans le QSO. Ne le laissez pas « en l’air » comme on l’entend trop souvent, car après plus personne ne saura s’il peut reprendre et les risques de parler ensemble seront grands.

Ceci étant dit, amusez-vous sur le RRF.

Charte RRF

Devant l’accroissement du nombre de points d’accès et avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs, il est devenu indispensable d’établir quelques règles élémentaires.

En utilisant le RRF et en connectant un point d’accès au RRF, vous vous engagez à les respecter.

  1. Le RRF DOIT être disponible et ouvert à tous. Il a été pensé et construit comme cela au départ. 
  2. Ne monopolisez pas le réseau. Faites des messages aussi courts que possible.
  3. Laissez des blancs suffisants. Cela permet de laisser le temps aux différents systèmes de basculer. 
  4. Cela permet aussi à d’autres OMs de se signaler.
  5. Un blancs de l’ordre de 5 secondes est convenable. (8)
  6. Le salon RRF doit être considéré comme une « fréquence d’appel » avec priorité aux mobiles, portables, DX et aux QSO courts. 
  7. Une règle d’usage doit être de le libérer au profit des salons annexes. Un maximum de 6 ou 7 échanges est toléré sur le salon RRF. 
  8. Au delà, faites QSY sur un des salons annexes. 
  9. Soyez poli et courtois. Evitez le langage trop familier. 
  10. Respectez les autres utilisateurs. 
  11. Soyez tolérants. Acceptez que les autres puissent faire des erreurs, tant que ça reste occasionnel. Ne les agressez pas s’ils en font. 
  12. Au contraire, surtout si ce sont de nouveaux utilisateurs, expliquez leurs comment fonctionne le réseau et quelles sont les habitudes à prendre.
  13. Si vous testez un système, si vous faites des réglages, basculez sur un salon non occupé. 
  14. Ne sifflez pas pour vérifier si ça marche. Ne donnez pas de coup de PTT non plus. Cela fait passer tous les systèmes en émission. 
  15. Outre la gêne occasionnée, cela n’arrange pas le matériel. 
  16. Egalement pensez à supprimer les bips ou « K » de fin de transmission sur vos transceivers, ainsi que compresseur ou ampli micro qui ne font que déformer l’audio.
  17. A l’attention des Sysops :
  18. Vérifiez fréquemment le bon fonctionnement de vos points d’accès.
  19. Expliquez aux OMs de votre région comment régler leurs transceivers pour une meilleure utilisation.
  20. Assurez vous de l’absence de perturbations et, le cas échéant, isolez votre point d’accès du réseau.

Bon trafic sur le RRF !

_________________________________________________________________________________________-

Commentaires F6FLQ :

(0) Il y a aussi une page Facebook « Réseau des Répéteurs Francophones » à visiter, et F5NLG est également sur Tweeter

(1) Généralement, sur un réseau interconnecté UHF par exemple on ne lance pas appel « 70cm » ou « Bande 70 cm » ce qui n’a pas vraiment de sens puisque vous ferez peut-être un contact avec un autre OM qui utilisera lui un point d’accès qui « ressort » du réseau en 2M, ou 10m, ou 6M ! On dit le plus souvent « Appel sur le Réseau ….» ou « Appel sur le Réseau RRF…. » de »FXXXX ». C’est vrai pour les réseaux numériques aussi. Bien souvent on rajoute le département … »…dans la Drôme » par exemple.

(2) Prévoir une vitesse assez longue : 200/300ms . Si vous n’avez pas de dtmf sur votre radio, mais un smartphone, des applications simulent des tonalités que l’on peut envoyer au micro.

(3) si l’on a un ordinateur ou un smartphone sous la main, le « Tableau de bord » du RRF dispose d’une « flèche ascenseur » à droite du champ « Salon » qui permet d’écouter successivement les différents Salons.Ca ne marche pas nécessairement avec tous les navigateurs (niet sur le safari de mon Mac mais avec Chrome ,pas de problème)) Mais voir aussi le Point 2 :, le RRF Tracker de F4HWN permet de voir d’un seul coup d’œil en temps réel s’il y a du trafic en cours sur un autre Salon (l’icône d’un casque clignote) .Bien pratique.

(4)Dans un qso avec une station mobile, , il est logique que ce soit la station en fixe qui cherche un salon libre.

(5) Attention ! Il y a un « retour automatique » au Salon RRF généralement après 20mn ! Le sysop peut modifier ça. Mais il faut le savoir !

(6): le FON, ou le French Open Network, est un autre réseau fondé par F1TZO utilisant le protocole Echolink: infos ici : http://www.f1tzo.com/. En dehors de l’aspect technique, une différence importante est que F5NLG tient à ce que l’accès au RRF se fasse impérativement par voie Radio « aux deux bouts » de la chaîne de communication .Alors que par le FON, le trafic peut se réaliser directement depuis un ordinateur –ou même un téléphone portable – sous application Echolink.. Manifestement, F5NLG et F1TZO ne se considèrent pas comme rivaux mais bons camarades, Hi ! D’où cette « passerelle » entre les deux réseaux). A noter que F5NLG ne court pas après les modes numériques. Il n’y aura donc pas de « passerelles » avec DSTAR ou autre DMR ! Il estime en effet que les tentatives faites par le passé ont été infructueuses

(7)*# (étoile dièse) vous donnera des informations sur le point d’accès.

(8) 5 secondes de blanc, c’est compter jusqu’à …10 ! Je dirais qu’il faut au moins 3bonnes secondes…donc compter jusqu’à 6 !

2 – Une autre page incontournable de « monitorage » du RRF : Le RRF Tracker de F4HWN :

  • Depuis le « Tableau de bord », cliquez sur « Stat »

Y SONT VISIBLES  :

– le TRAFIC EN TEMPS REEL de TOUS LES SALONSEN SIMULTANE

Indispensable, pour, d’un seul coup d’œil, :

.  savoir s’il n’y aurait pas du trafic sur un autre salon que celui auquel est actuellement connecté le relais (ou le node) écouté (l’icône d’un casque clignote)

.  vérifier si un salon n’est pas déjà occupé avant d’y faire QSY !

– des informations statistiques intéressantes ( classement des nodes les plus actifs, des déclenchements intempestifs, etc..)

3 – Rappel : pour rechercher un node RRF et ses caractéristiques partout en France ou dans le Monde :

  • . depuis le « Tableau de bord » du RRF, cliquer sur « carte »,
  • mais aussi sur aprs.fi ( les points d’accès sont généralement identifiés : « EL-FXXXX »)

73 à tous

Eric F6FLQ

Publicités
Cet article a été publié dans Non Classées. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s