Le Numérique, complément d’information

Eric F6FLQ revient sur les modes de transmission numériques.

Sur l’état du numérique  et les projets en cours.
Selon moi la  situation est toujours la même :

– DSTAR,
le réseau est mature, stabilisé, couvre un bonne partie de la France.
L’apprentissage et la configuration sont faciles ; les postes n’ont pas nécessairement à être configurés par ordinateur.
Un problème reste que les postes sont des Icom ou un Kenwood portatif dédié : donc ils sont chers.
Il y quelques zones d’ombre encore, dont chez nous en basse Vallée du Rhône, d’où le projet de tester un  relais mixte FM/DSTAR au Rachas, idée validée par Raphaël et Olivier qui est responsable de l’indicatif du relais, à Monteux sur les fréquences actuelles  de FU07.
Je souligne que le projet est basé sur la mise à disposition de mon relais Yaesu DR1-X et d’une interface UDRC de NWDigital radio qui a fait ses preuves à saint romain ( j’y reviendrai plus loin) et provisoirement,  pour tenter une connexion internet, d’un minirouteur wifi orange 4G – que j’ai pris avec un abonnement dédié pour faire des tests de hotspot en déplacement-  si cela veut fonctionner là haut ( il faudra peut être encore approvisionner une antenne panneau extérieure à gain tribande sur fréquences téléphoniques)
Il faudra  envisager localement une solution pérenne pour faire monter de l’internet sur le site.
Pour mémoire, le trafic est mixte FM/DSTAR : 1er arrivé 1er servi : FM avec CTCSS de 67hz. Il n’y aurait, côté DSTAR, connexion sur un réflecteur  « fantôme », de sorte qu’il n’y aurait aucun trafic « en sortie s’il n’y a pas « demande » de connexion par l’utilisateur pour laisser la priorité à l’analogique.   Un relais DSTAR se connecte et déconnecte depuis la radio bien sûr.
– C4FM/FUSION/YAESU 
Je comprends que Daniel réaborde peut être aussi le sujet en évoquant « des » modes de manipulation plus facile que le DMR.
Le réseau est resté stagnant, voir s’est délité – de moins en moins de Rooms- une seule concentre quasiment tout le trafic d’une vingtaine de relais et hotspots  personnels. c’est un réseau qui reste donc très « confidentiel »,  pour des raisons qui ont été évoquées maintes fois  :
– l’équipement est cher : pour accéder à toutes les fonctionnalités, il faut se connecter au serveur de chez yaesu avec une interface yaesu dédiée, un relais yaesu, des postes yaesu
– le serveur est géré par le  constructeur avec lequel on a aucun lien possible, ce qui « choque » beaucoup d’Om,
– il n’y a donc aucune possibilité de « bidouiller » quoi que ce soit, ni matériellement, ni sur l’architecture du réseau,
– le réseau, justement, n’est pas pré-  structuré : chaque utilisateur, chaque relais reçois un « numéro » de salle de conférence et basta.C’est du « point » à «point » entre une ou plusieurs « rooms » interconnectées Les français bien sûr ont été incapables de s’entendre pour bâtir un cadre, comme ont pu le faire …les italiens par exemple.
Dommage car c’est effectivement le plus « abouti » en termes de facilité de fonctionnement ( trop facile peut-être) et de services ( textes, messages vocaux, photos par radio …mais le comble c’est que personne une s’en sert vraiment !!!!)
Daniel, une bonne nouvelle cependant. Je te rappelle que ma config DR1X avec platine UDRC est en fait Tri-mode, et permet aussi d’accéder en C4FM sur le réseau fusion ! Il te serait donc tout à fait possible, comme je l’avais fais à saint romain de monter un « mode » en bas connecté à internet . Il faut évidemment dédier et immobiliser  « en bas » : un pc sous windows connecté à internet , un HRI 200, un TX yaesu genre FTM 100, une alimentation 12V, une antenne d’émission UHF …24/24.
Après il convient que vous décidiez ensemble ce que vous voulez faire …ou pas.
– DMR :
C’est le réseau qui prend mondialement et localement un développement fulgurant.
Pourquoi ?..parce que les postes sont peu chers ( et la qualité est bonne « audio est bonne ») .Et c’est tout.
Le prix à payer est ailleurs : c’est du professionnel donc pour résumer, pas de VFO , et des canaux à pré-programmer avec plain de paramètres. C’est comme ça.
Je une crois pas au contraire que le problème soit celui du choix du Master. Certes, il y a maintenant 2 réseaux, mais le problème est plutôt qu’il appartiendrait peut perte aussi à l’utilisateur, si ça l’intéresse, d’apprendre à opérer sa radio ( nous avons un certificat d’opérateur je crois) et ça nécessite au début un « effort ». Sinon c’est la frustration assurée. Car même au sein de chaque réseau, la configuration change au gré des souhaits et expérimentations ( c’est pas un service téléphonique ! ) des uns et des autres, et on ne peut pas toujours compter sur le voisin.
A ST Romain, le choix a été fait par Laurent, qui a approvisionné le relais, de se connecter au réseau non plus  BM, mais au réseau français  IPSC2 , car il y a quelques copains, et des tg y regroupent des discussions plus techniques que culinaires !
 Cependant encore une bonne nouvelle, il faut  savoir que :
– outre que le 208 le TG France l’est déjà, il y a un projet de partage imminent des TG régionaux sur toute la france entre BM et IPSC, selon la carte IPSC qui est beaucoup plus simple car basée sur la carte des indicatifs téléphoniques ( 5 régions + dom tom ) ce qui évitera le morcellement du trafic
– il y a un projet de 5 relais DMR en basse vallée du Rhône ( dont un au mont Aigoual déjà en service qui passe plein pot chez lui m’a dit Laurent) et un à venir tout prochainement …au mont Ventoux , qui aura donc une couverture gigantesque !
C’est à se demander s’il sera nécessaire de monter un relais DMR en sud Drome ! Il faut peut être attendre de voir ça.
POINTS COMMUNS :
– il n’est pas interdit à chacun de se faire un hotspot personnel pour naviguer à sa guise sur tel ou tel réseau, ou tel ou tel serveur, en plus des relais locaux, même si ce n’est pas une fin en soit
– comme disait ON7PC ( dont je suis en train de réécrire et d’actualiser un excellent article qui est ici https://drive.google.com/file/d/0B-5N_KEubK8yQ01fa2NHOXpLNkE/view ) :  si vous voulez vous faire votre propre avis sur les choses, et en savoir plus …renseignez-vous ! Avec Internet on a plus trop d’excuse…
Bien sûr, ça prend du temps… comme le temps qu’on prend à vous faire des topo en plus de celui que nous prenons à nous renseigner par nous même…car personne ne nous sert ça tout cru  sur un plateau !
– pourquoi ne pas vous constituer un petit groupe de travail entre ceux qui veulent s’y intéresser pour partager les infos que vous auriez glanées ici ou là …? comme le font la plupart des associations …ou alors ç’est peut-être que ça n’intéresse pas vraiment ! Et on ne fait pas boire qui n’a pas soif !
Bonne réunion,

Bonnes 73
Eric
F6FLQ
Publicités

A propos Philippe SWL

Secrétaire ARAD26
Cet article a été publié dans RELAIS, Relais Divers, Technique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s